Le vibrato au ukulélé – Techniques de jeu pour une note,un accord ou barré

Le vibrato sur un ukulélé est une technique qui a tendance à être entourée d’un peu de mystère. Pour bien la comprendre, prenons un peu de recul et voyons comment elle s’inscrit dans les 4 caractéristiques distinctes qui définissent chaque note musicale. En tant que joueur de ukulélé, nous avons un contrôle total sur ces 4 caractéristiques. En d’autres termes, nous pouvons créer une expression émotionnelle unique de la musique que nous jouons, en décidant simplement comment gérer chacune de ces caractéristiques.

Grâce à ce cours, nous allons étudier de près ces 4 points. Et vous découvrirez la notation du vibrato et la façon dont vous devez bouger vos doigts pour l’effectuer sur votre ukulélé. Car oui, pas la peine d’aller au store acheter d’autres pièces ou un vrai vibrato chez Schaller comme c’est le cas sur certaines guitares électriques. Pas besoin de livraison. Tout va se faire grâce à vos doigts !

Est-que ça désigne juste la tige en graphite noir-chrome qui s’ajoute sur ma guitare Fender Stratocaster pour gaucher ?

Le vibrato ne se limite pas qu’à cet accessoire qu’on a dans sa housse et que l’on peut ajouter sur une électrique quand on veut faire crier sa guitare comme Eddie Van Halen.

Voici un vibrato de guitare électrique. Il est ajouté sur le chevalet, pièce que le guitariste peut faire bouger grâce à cette tige pour varier la tensions des cordes, et donc la hauteur de la note.

Alors c’est quoi un vibrato ?

À la base, il s’agit d’un principe physique de modulation du son que l’on confond souvent avec le trémolo. Il s’agit en effet de deux techniques qui agissent sur la modulation du son, destinées à l’enrichir et le prolonger, mais pas de la même façon.

  • Le tremolo (“tremblant” en italien) : fait varier le volume de la note.
  • Le vibrato (“vibrant” en italien) : fait varier la hauteur de la note.

Le vibrato est une succession rapide et répétée de deux notes voisines ajouté à la fin d’une note. Il est très utilisé dans le chant et la guitare. Il donne un côté plus chaleureux et vivant à la note. Donc si vous entendez un son qui ondule entre deux notes, vous êtes assurément en présence d’un vibrato !

Le vibrato est généralement utilisé sur les notes plus longues à la fin des phrases ou des notes jouées. En plus d’ajouter de l’expression à la note, il aide à rechercher un petit sustain supplémentaire (c’est-à-dire prolonger la durée du son de la note avant qu’elle ne s’éteigne).

La technique du vibrato sur le ukulélé

Le principe de base

Bien que le mouvement de création du vibrato diffère entre les notes et les accords, quelques principes de base s’appliquent aux deux cas de figure. Tout d’abord, vous devez vous assurer d’appliquer suffisamment de pression pour créer une note ou un accord clair. Il est impératif d’appuyer assez fort sur les cordes pour que la note ou l’accord sonne juste. Si nous appuyons trop fort, la note ou l’accord sera trop tranchant. Si nous appuyons trop légèrement, la note ou l’accord ne sonnera pas ou donnera lieu à ce qu’on appelle du “fret buzz” (bourdonnement).

Ensuite, il faut maintenir la pression appliquée pendant toute la durée du vibrato. En d’autres termes, maintenez la note ou l’accord enfoncé comme si vous le jouiez normalement. Mais cette fois-ci, vous appliquerez en même temps un mouvement pour créer le vibrato. Ce qui nous ramène maintenant au début de cette leçon : vous devez décider quel type de vibrato créer en ajustant les deux variables “vitesse” et “amplitude”.

Il y a 4 caractéristiques à prendre en compte pour faire un vibrato :

  • Le ton / la hauteur
  • La durée
  • Le volume
  • La sonorité

Le principal de base est d’obtenir une variation de la hauteur du son. Ceci est obtenu avec deux variables : la vitesse et l’amplitude. Par exemple, un vibrato lent et large est plus lyrique, sur le contraste, un vibrato rapide et court est plus intense. Ces 2 variables peuvent être interchangées, mais en général vous voudrez faire correspondre l’impulsion du vibrato à la sensation de la musique. Cela permet de créer un effet harmonieux et constant.

La pratique

La technique se décompose en 4 étapes :

  1. Placez le doigts de votre main sur la case correspondante.
  2. Effectuez un rapide mouvement vers le haut.
  3. Effectuez la même chose en tirant la corde légèrement vers le bas.
  4. Répétez ce mouvement très vite.

Souvent, on a tendance à faire des bends quand on commence à faire des vibratos. Mais ce mouvement de monté et descente de la corde est trop lent pour créer l’effet attendu. Le but est donc de faire vibrer la corde rapidement, en fonction de la musique. Seule votre oreille vous permettra de juger si vous avez atteint la bonne vitesse.

La mécanique derrière l’application du vibrato diffère légèrement entre les notes et les accords, en particulier les accords barrés.

  • Pour un vibrato sur une note simple ou un accord non barré : appliquer un mouvement de haut en bas pour créer un vibrato.
  • Pour un vibrato sur un accord barré : appliquer un mouvement circulaire (à la fois haut bas et un peu droite gauche en même temps)

La notation du vibrato sur une tablature de ukulélé

Il est représenté sur une tablature ou une partition de ukulélé par une petite vague. Mais ce n’est pas toujours le cas, car il fait partie intégrante du son et du feeling de chaque joueur. C’est ce qui fait que le même riff joué par deux musiciens différents aura peut-être un rendu complètement différent selon la sensibilité et le style de chacun.

Ce qu’il faut faire en cas de notation sur une partition ou une tablature :

  • Si cette vague est longue, il faudra effectuer le vibrato durant toute la durée de la note.
  • Si cette dernière est en gras et grosse, il faudra insister plus fortement sur le vibrato.

Il est tout à fait possible d’appliquer le vibrato sur une seule ou plusieurs notes. Voici la notation du vibrato sur une tablature de ukulélé.

Notation du vibrato sur une tablature de ukulele

Mon avis

Mon conseil est d’effectuer le vibrato en étant le plus détendu possible. C’est l’extrémité de votre doigt qui va bouger et non l’ensemble de votre main ! Commencez par jouer lentement et à le pratiquer sur une seule corde. Ensuite, vous pourrez enchaîner sur un vibrato à plusieurs cordes. Dans le cas d’un accord, il suffit de bouger les doigts en même temps !

Je vous conseille de rejoindre nos cours de ukulélé, vous nous avons d’excellents exercices en stock pour réussir tous les effets et techniques à appliquer au ukulélé, en plus de ce fameux vibrato !

Laisser un commentaire

Fermer le menu