Tutoriel pour faire le chunk, l’effet de percussion au ukulélé

Que serait une rythmique de ukulélé sans l’effet ou la technique du chunk ? Aussi appelé, schlack, tchac, strum ou chuck, cette technique de percussion permet de donner du rythme à votre rythmique en créant un effet sourd en ouvrant la main et en bloquant les cordes.

Explication du son du chunk ou chunking

En ajoutant un effet percutant, vous allez imiter le rôle de la batterie. Plus précisément, vous allez prendre le rôle de la caisse claire qui intervient majoritairement sur le deuxième et quatrième temps. Ce son sec est essentiel au ukulélé ! Je dirais même que c’est la technique la plus utilisée et qui fait sens pour l’instrument. On l’utilise énormément en guitare quand on apprend à jouer du fingerpicking. Ainsi, vos cordes ne sont plus entrer en vibration. Elles sont totalement bloquées par vos mains. L’attaque de ces cordes va créer un son sec, ne laissant place à aucune autre note.

Comment jouer le chunk ?

Si vous êtes débutant, ce cours vous conviendra parfaitement. C’est assurément l’effet le plus appris dès que vous savez jouer une rythmique sur les accords de ukulélé.

La notation X sur la tablature

L’effet chunk est noté « X » sur une tablature. Il est placé sur une ou plusieurs lignes de la tab comme ci-dessous. Attention, cet effet peut symboliser d’autres techniques de percussion comme le fait de frapper le corps de l’instrument. Pour autant, si vous le découvrez en plein entre des accords, vous pouvez être quasiment certain que ce sera un chunk !

------x------

------x------

------x------

------x------

------x------

------x------

 

La technique à la main droite et gauche

Voici comment jouer le chunk :

  1. Votre main gauche va poser ses doigts sur les cordes. C’est à dire que vous n’allez pas appuyer !
  2. Vous pouvez poser vos doigts n’importe où sur le manche. Évitez simplement d’être par dessus les frets qui peuvent créer des harmoniques.
  3. Vous attaquez du haut vers le bas et devez ouvrir la main en venant plaquer le flanc ou la paume de la main sur les cordes.
  4. Ce geste doit être effectué très rapidement pour créer un son sec.

Voici une vidéo d’un joueur de ukulélé super sympathique qui vous détaille le mouvement et la technique du chunk à inclure dans votre rythmique :

Travaillez cette technique lentement et augmentez progressivement de tempo. Vous pouvez inclure ce jeu dans les musiques et chansons où vous chantez par dessus votre ukulélé. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre !

Laisser un commentaire

Fermer le menu