Gamme pentatonique au ukulélé

La gamme pentatonique, qu’elle soit majeure ou mineur est la gamme la plus utilisée pour les compositions et improvisations. Je vais vous expliquer comme lire et jouer la gamme pentatonique pour qu’elle n’ait plus aucun secret pour vous !

La Gamme Pentatonique

Qu’est ce que la gamme pentatonique

Le mot pentatonique vient du mot penta qui représente le mot « cinq » ou 5. Le mot tonique signifie « la note ». Ainsi, la gamme pentatonique veut dire  » une gamme à 5 notes « .

Les joueurs de guitare utilisent souvent la gamme pentatonique de La (A) pour débuter leurs improvisations. Ce sera là aussi notre exemple au ukulélé pour vous faire comprendre ce qu’est une gamme et quel est l’intérêt de les jouer.

Pour autant, il faut distinguer deux gammes pentatoniques. Il y a la gamme pentatonique mineure et la gamme pentatonique majeure. Généralement, on parle de la gamme mineure lorsqu’on évoque la pentatonique. On parle là d’échelle ou de système pentatonique.

Pourquoi vous devez savoir jouer la gamme pentatonique en premier

Les débutants commencent à apprendre les gammes avec la gamme pentatonique. En effet, celle ci comporte de nombreux avantages comme :

  • La facilité pour la mémoriser.
  • Elle est très simple à jouer.
  • Vous pouvez vous amuser très rapidement à composer et improviser avec.

Vous pourrez ensuite l’utiliser dans vos improvisations au ukulélé. Son apprentissage est rapide et ludique et elle s’adapte dans presque tous les styles, notamment le rock, le folk, la pop, le métal, le reggae et bien entendu le blues !

La Gamme Pentatonique Majeure

Je vous propose de commencer par la fameuse gamme pentatonique majeure.

Définition de la gamme pentatonique majeure

Je vous ai parlé des tierces pendant la théorie des accords. Si vous ne voyez pas ce qu’est une tierce, je vous invite à lire le cours sur la formation et la composition des accords.

La gamme pentatonique est majeure car elle possède tout simplement une tierce majeure par rapport à sa tonique. Attention, en accord, on dit que la première note est une fondamentale alors que la première note d’une gamme, enfin son premier degré, est appelé la tonique.

Construction de la gamme pentatonique majeure

Voici maintenant toute la théorie dont vous avez besoin pour pouvoir constituer n’importe quelle gamme pentatonique majeure. Je vais vous montrer le schéma des écarts de tons que vous devez appliquer entre les différents degrés de la gamme pentatonique majeure.

Je le répète, c’est une gamme constituée uniquement de 5 notes qui vont se répéter avec leurs octaves respectives. Elle est construire à partir de la gamme majeure diatonique qui elle, comporte sept notes.

Bien entendu, si un doute survient sur le vocabulaire musicale que nous utilisons, n’hésitez pas à lire notre cours sur l’harmonie qui vous permettra de travailler en profondeur toute la théorie musicale sans même avoir besoin de savoir lire une partition de ukulélé.

La gamme pentatonique majeur est fabriquée suivant ce schéma :

Note I II III V VI I
Intervalle 1 ton 1 ton 1 ½ ton 1 ton 1 ½ ton

On peut considérer ces écarts comme une véritable formule mathématique.

Ce que contient la gamme pentatonique majeure avec les intervalles

La gamme pentatonique majeure contient donc les notes suivantes :

  • La tonique
  • La seconde Majeure (2M)
  • La tierce Majeure (3M) qui donne le caractère majeur à cette gamme.
  • La quinte Juste (5J)
  • La sixte Majeure (6M)

Je vous propose maintenant une gamme pentatonique majeure de Do et de retrouver les notes correspondantes. C’est plutôt facile ! Voici le résultat :

Tonique Do Do Mi Sol La Do
Intervalle 1 ton 1 ton 1 ½ ton 1 ton 1 ½ ton

Tant que vous respectez les intervalles et vous décidez de les appliquer comme un véritable masque, vous arriverez à retrouver très facilement la gamme pentatonique majeure.

Les différentes positions de la gamme pentatonique majeure

Bien souvent, les musiciens guitaristes ou joueurs de ukulélé ne se prennent pas la tête avec la théorie. Ils mémorisent alors des positions de la gamme pentatonique majeure sur le manche du ukulélé.

Si vous débutez totalement le ukulélé, vous pouvez vous dire que la théorie viendra après ! Vous pouvez très bien mémoriser ces positions pour vous amuser. Après quelques mois, vous pourrez revenir sur cet article pour en comprendre toute l’harmonie et la théorie musicale.

Il vous suffit alors de mémoriser des schémas, des positions sur le manche que vous aurez simplement à décaler en fonction de la tonique.

Voici la première position de la gamme pentatonique majeure. C’est celle si que vous devez apprendre en premier et connaitre.

Vous pouvez aussi apprendre ces autres positions :

Certaines personnes préfèrent mémoriser ce type de schéma, tandis que d’autres préféreront les tablatures des gammes pentatoniques. D’autres feront confiance à la mémoire musculaire des doigts qui se placeront automatiquement au bon endroit à forcer de jouer. C’est une simple question de style et de préférence. Utilisez toujours la manière qui vous est la plus agréable.

Différence entre gamme majeure pentatonique et gamme  majeure

Je vous ai parlé précédemment de la formation des gammes, et notamment des gammes majeure. Si on observe bien la gamme pentatonique majeure, on déduit très rapidement qu’on peut obtenir ce schéma en supprimant le degré IV et le degré VII.

En fait, la gamme majeure est une base fondamentale où toutes les autres gammes sont construire.

Si on reprend notre précédente gamme pentatonique qui est constituée de « Do ré mi sol la », vous y ajoutez « fa » et « si », on obtient ainsi la gamme majeure de do. Ainsi, la gamme pentatonique majeure est comprise à l’intérieur même de la gamme majeure de Do diatonique.

Il est important de comprendre le fonctionnement et l’agencement des différentes gammes, car on peut se servir d’une pour en déduire d’autres 🙂 Ce qui est plutôt très pratique dans l’improvisation.

Comment commencer à jouer ma gamme ?

Généralement, on conseille d’apprendre et de jouer la première position de la gamme. Je vous propose de faire le schéma suivant :

  • Choisissez un tempo lent.
  • Descendez la gamme, en jouant chaque note.
  • Une fois arrivé en bas du manche, remontez la gamme dans l’autre sens note par note.
  • Réalisez ce mouvement plusieurs fois et augmentez ensuite de tempo.

Descendre et monter des gammes constitue un excellent exercice pour gagner de la vitesse et jouer bien plus vite. Vous gagnerez en agilité et dextérité à force de jouer et de les pratiquer, en plus d’éduquer votre oreille à une certaine logique d’agencement des notes.

Maintenant que nous avons fait le tour de la gamme pentatonique majeure, je vous invite à travailler sa version mineure et ses principales différences.

La Gamme Pentatonique Mineure

Comme je l’ai cité au début de ce cours sur la gamme pentatonique, on parle généralement de la gamme pentatonique mineure quand on commence à les utiliser.

Définition de la pentatonique mineure

Vous vous en doutez, la gamme pentatonique mineure est une gamme composée de 5 notes qui vont s’enchaîner et dont la tierce est mineure. Ainsi, elle aura une sonorité plus triste que sa voisine la gamme pentatonique majeure. C’est la gamme pentatonique mineure de La (A) qui est la plus utilisée dans le monde des solos et de l’improvisation, même pour les joueurs de ukulélé !

Structure de la gamme penta mineure

Intervalles de la gamme pentatonique mineure

Comme pour toutes les gammes du monde, nous allons établir un schéma qui va représenter des intervalles, des distances de tons entre les différentes notes de la gamme. Vous pouvez reprendre la structure de la gamme pentatonique majeure et changer simplement la tierce qui va devenir mineure. Ainsi, la formule à appliquer est la suivante :

1,5 ton – 1 ton – 1 ton – 1,5 ton – 1 ton

Voici un schéma de la gamme pentatonique mineure :

Note I b III IV V b VII I
Intervalle 1 ½ ton 1 ton 1 ton 1 ½ ton 1 ton

Je rappelle que chaque intervalle est exprimé avec des tons ou demi-ton et représente la distance entre deux notes. Sur un ukulélé, chaque case est séparée d’un demi-ton. Il y a donc 2 cases d’écarts pour un écart d’un ton par exemple. Facile non ? 🙂 On pourrait très bien jouer cette gamme pentatonique mineure sur une seule corde par exemple. Pour autant, on adore descendre et monter les gammes sur le manche du ukulélé ! Ainsi, il est plus commun de retrouver la gamme sur plusieurs cordes.

Structure de la gamme pentatonique mineure avec les intervalles

Je reprends maintenant les différents degrés. On remarque bien entendu la différence de la présence d’une tierce mineure :

  • Tonique
  • Tierce mineure (3m)
  • Quarte Juste (4J)
  • Quinte Juste (5J)
  • Septième mineure (7m)

Par exemple, la gamme pentatonique mineure de Do donnerait cet agencement :

Tonique Do Do Mi b Fa Sol Si B Do
Intervalle 1 ½ ton 1 ton 1 ton 1 ½ ton 1 ton

Ainsi, on retrouve un Mi bémol en plus et quelques autres notes car en effet, si on décale la tierce en la rendant mineure, on décale aussi les notes suivantes.

Les positions de la gamme pentatonique mineure

Je vous propose d’apprendre la première qui est la plus connue selon le schéma suivant :

Ensuite, vous pourrez mémoriser les autres positions. Vous devez savoir que si vous décalez la position 1 de quelques cases, il faudra aussi décaler les autres positions du même nombre de cases pour bien réussir à faire correspondre les notes et leur harmonie.

Comme d’habitude, je vous invite à travailler ces gammes très lentement. Vous pourrez ensuite les monter ou les descendre à votre guise. Un autre exercice de vitesse qui peut-être intéressant est de sauter une note sur deux ! Ou de les réaliser avec des effets comme le hammer-on et le pull-off. Pour le reste, vous pourrez apprendre à les utiliser et mettre en pratique votre agilité dans notre méthode de ukulélé en PDF !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *