La différence entre le fingerstyle, fingerpicking et le picking

En tant que joueur de ukulélé, vous avez sûrement entendu parler des termes « fingerstyle », « fingerpicking » et « picking ». La principale différence réside dans le fait que le fingerstyle est une adaptation d’un morceau où le ukulélé va pouvoir jouer en même temps la mélodie, la percussion, la voix et la batterie. C’est le terme général qui englobe la technique de jeu aux doigt très avancée. Le fingerpicking, c’est du picking ! C’est un style du fingerstyle qui a pour but de jouer une alternance de basse avec le pouce, comme le ferait Brassens !

Ce que je dois savoir sur le fingerstyle

Vous devez savoir que c’est le terme, le style général qui englobe par exemple la technique du picking. Elle consiste à pincer les cordes avec les doigts de votre main droite. Vous pouvez ainsi jouer une ligne de basse, une mélodie et même rajouter des effets de percussion en venant faire un chunk ou en frappant le corps de votre ukulélé.

Les arpèges sont presque une constituante du fingerstyle. Quand on joue des arpèges, les notes sont dédiées et pensée pour notre instrument, le ukulélé. La basse et la mélodie présente sont destinée pour le ukulélé. Le fingerstyle, lui, va permettre d’adapter la mélodie de différents instruments (une basse, une guitare, le chant et la batterie) sur le ukulélé lui même. Donc on peut jouer des arpèges quand on fait du fingerstyle, mais les arpèges ne sont pas nécessairement du fingerstyle.

Il existe plusieurs styles de fingerstyle comme par exemple le blues fingerstyle, le jazz fingerstyle et ainsi de suite.

Explications sur le fingerpicking et le picking

Concrètement, le picking veut dire « cueillir ». Il porte d’autres noms comme le « thumbpicking », le « travis style » ou « l’alternatif basse ». L’alternatif basse met en avant le fait de jouer des basses en alternances comme le ferait Brassens ! Votre index, majeur, annulaire et possiblement auriculaire viendront jouer d’autres notes en attaquant les cordes plus aiguës afin de créer la mélodie.

La petite histoire du fingerpicking veut qu’il ait été inventé par des guitaristes vers 1900. C’est donc une technique centenaire ! Ces guitaristes s’amusaient à jouer des ragtime de piano. L’instrument n’étant pas adapté, ils ont dû simplifier le jeu des basses qui imitait la main gauche du pianiste, et jouer la mélodie avec le reste des doigts comme le fait un pianiste avec sa main droite.

Ce style de musique a permis de donner de grands noms à de grands guitaristes comme l’un des tout premier : Merle Travis. Il y a aussi Chet Atkins, Dadi, ou même Sungha Jung ! Que ce soit en blues, folk, rock, contry, la technique arrive à s’adapter à presque tous les styles ! Pensez à une chose, c’est la présence de jeu au pouce avec des basses qui s’alternent qui permettent de définir précisément la technique de fingerpicking. En ukulélé, notre accordage permet d’appliquer ce genre de rythmique, avec un peu plus d’astuce que sur la guitare. Je vous explique comment jouer des techniques de ukulélé dans notre méthode PDF, avec des musiques et morceaux de fingerstyle alors ne vous en privez pas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *