Comment entretenir le manche et le corps du ukulélé ?

À force de jouer avec votre ukulélé et de le déplacer à gauche à droite, vous avez sûrement abîmé votre instrument. La présence d’un impacte ou d’usure sur un instrument de musique comme le ukulélé peut déranger. Pour autant, cela fait partie de l’histoire de cet instrument qui vieillit, en fonction du soin que vous lui apportez. Voici quelques bonnes pratique pour prendre soin du manche et du corps de votre ukulélé et même de le réparer !

La prévention pour protéger votre ukulélé

Il vaut mieux prévenir que guérir. Ce bon vieux diction s’applique aussi pour nos amis les instruments. Certains achètent un instrument pour la vie, d’autres désirent le revendre en occasion et donc le garder dans son état le plus neuf possible. Pour cela, voici les choses que vous devez absolument faire pour pouvoir entretenir votre ukulélé et ne plus l’abîmer :

  • Lavez vous les mains avant de jouer : si vous venez de manger, de conduire, de sortir des transports en commun, sachez que vos doigts et mains transportent énormément de petites saletés et de bactéries. On ne rend pas compte, mais nos mains sont de véritables vecteurs de maladies et de petit organismes qui se développeront sur le manche de votre ukulélé. Le pire ? Ce serait d’avoir les mains grasses et de tâcher le bois de la touche de votre ukulélé. Alors lavez vous les mains avec du savon !
  • Protégez votre instrument lors des déplacements : achetez une housse confortable et rembourrée. Une housse qui n’est pas rembourrée n’arrêtera pas les coups et chocs que vous pouvez avoir lorsque que vous vous déplacez. Mettez quelques euros de plus pour ne plus prendre de risque.
  • Ayez une salle pour vos instruments : souvent, on a tendance à avoir son ukulélé dans sa chambre. Si vous avez envie de bien dormir la nuit, c’est certain que vous aérez la pièce chaque jour ! Pour autant, l’humidité de la pièce, le changement de température ou même le soleil qui vient directement taper sur votre ukulélé pendant plusieurs heures ne lui fera pas que du bien ! Le risque est minime, mais imaginez si vous avez un ukulélé électro-acoustique, vous risquez l’oxydation de l’électronique, de vos frets et de créer des tensions dans la structure et les collages de votre ukulélé.
  • Après avoir joué, passez lui un chiffon doux sur les cordes et en dessous !
  • Si vous avez un ukulélé électro-acoustique, prenez le soin de vérifiez que l’écrou de l’entrée jack ne se dévisse pas. Sinon, resserrez le avec une clé ou à la main. C’est toujours très embêtant de devoir le fixer entièrement quand il tombe dans le corps du ukulélé.

Avec ces petites techniques de prévention, il est certain que vous éviterez que votre ukulélé s’use trop vite ! Lui donnant ainsi quelques années de bonheur en plus à vos côtés.

Les produits pour entretenir votre ukulélé

Bien entendu, il existe de nombreux produits pour entretenir votre ukulélé et le rendre plus « brillant ». Au fond, c’est comme un meuble que vous désirez faire briller :

  • N’utilisez pas du fast fret : c’est un produit excellent pour éviter l’oxydation des cordes des guitaristes. Mais les cordes du ukulélé ne sont pas en métal. Il n’y a donc pas d’utilité à acheter du fast fret.
  • Quand vous changez vos cordes, je vous invite vraiment à nourrir la touche du manche de votre petite guitare. En effet, l’instrument est composé de bois et a besoin d’être entretenu et nourris. Ainsi, il existe des produits comme le nettoyeur de touche et nourrissant de GHS qui est excellent. Vérifiez bien les conditions car certains produits sont excellents pour des bois spécifiques ou peuvent endommager votre ukulélé si ils sont mal utilisés.
  • Si vos frets sont en mauvais état, vous pouvez aller faire un « refrettage » chez un luthier. C’est une opération à faire une fois tous les dix ans environs si vous voyez que vos frettes sont plates.
  • Vous pouvez aussi aller faire régler votre ukulélé chez un luthier afin de vérifier si le manche est bien positionné et potentiellement réduire la distance des cordes au manche, facilitant ainsi votre façon de jouer (ce n’est pas de la triche).
  • Si vous voulez le nettoyer et faire la poussière, rien de tel qu’un pinceau doux et un chiffon doux. N’utilisez pas d’essuie-tout ! Ces derniers sont fait à partir de matériaux recyclés et peuvent contenir des fibres de verre.
  • Vous pouvez aussi ré-injecter de l’huile dans vos mécaniques si elles sont au bain à l’huile, les changer, ou changer l’élastique.

Voilà comment vous pouvez entretenir votre ukulélé et le nettoyer ! N’oubliez pas, si vous vous l’avez les mains et prenez soin de votre instrument en faisant la poussière une fois toutes les deux semaines, il est certain que votre instrument vous suivra pendant plusieurs dizaines d’années.

Laisser un commentaire

Fermer le menu