Comment accorder un ukulele sans accordeur ?

5
(1)

Le ukulélé est un instrument à cordes issu de la tradition hawaïenne. Lorsque vous le jouez convenablement, il émet des sonorités harmonieuses et riches en couleurs. Cependant, au fil du temps, il arrive fréquemment que votre l’instrument se désaccorde et sonne faux. Cet état de choses induit en erreur beaucoup de débutants et d’amateurs de l’ukulélé. Pour cela, il est important de connaître les différentes méthodes d’accordage de votre instrument. Ainsi, vous pourrez accorder un ukulele dès que le besoin se fera sentir. Découvrez dans cet article comment accorder un ukulele sans accordeur.

Comment accorder un ukulele neuf ?

accorder un ukulele - ukulélé à cordes neuves
Accorder un ukulele – ukulélé à cordes neuves

La procédure pour accorder un ukulele neuf est déstabilisante et constitue une épreuve pour les débutants. Deux causes fondamentales sous-tendent cet état de choses.

La mauvaise qualité des mécaniques de votre ukulélé

Généralement les mécaniques des ukulélés d’entrées de gamme sont de mauvaises qualités. En effet, pour réduire le coût de ces instruments, leurs fabricants utilisent des matériaux de qualités douteuses. Cela a directement un impact négatif sur les mécaniques de ces instruments. Dès lors, ces derniers n’arrivent pas à tenir les accords dans la durée. Ainsi, il n’est plus rare de voir plusieurs instruments se désaccorder fréquemment.

Des joueurs et débutants de ukulélé avec leur professeurs en train de parler d'une méthode pdf et vidéos pour apprendre le ukulélé sur internet

L’état des cordes

Lorsque vous achetez un ukulélé à l’état neuf, cela va de soi que les cordes sont également neuves. C’est précisément cela qui fait que ces cordes n’arrivent pas à tenir les accords. En effet, les cordes neuves mettent du temps avant de s’adapter aux tensions qu’elles subissent. Pendant ce temps, elles se détendent très rapidement et perdent les accords.  

Face à cette situation, il revient au musicien d’accorder son instrument autant de fois que nécessaire. Par ailleurs, afin de permettre à vos cordes de se stabiliser le plus tôt possible, vous pouvez tirer chacune d’entre elles en leurs milieux respectifs. L’opération est délicate et consiste à distendre de 1,5 cm au maximum les cordes avant de les accorder. Toutefois, il faudra faire suffisamment attention, car le fait d’étirer les cordes présente quelques risques tels que :

  • la rupture du chevalet ;
  • la destruction des mécaniques de votre instrument ;
  • le passage des nœuds à travers le chevalet ;
  • abîmer la structure de l’ukulélé ;
  • endommager la structure interne des cordes.

Par ailleurs, vous devez répéter l’opération toutes les fois où vous voudrez accorder votre instrument. Ce faisant, au bout de quelques jours vos cordes seront quasiment stables.

En outre, il existe un autre moyen pour stabiliser rapidement les cordes de ukulélé. Cela consiste à tendre les cordes de l’instrument d’une certaine manière la nuit au coucher. En effet, vous devez tendre d’un demi-ton vos cordes au-dessus de l’accordage classique. Durant la nuit, vos cordes vont se détendre d’elles-mêmes. Ladite opération se répète sur plusieurs nuits avant que vos cordes ne résistent à la tension.

Les différentes méthodes pour accorder un ukulele sans accordeur

accorder un ukulele - prendre le temps de bien accorder son ukulélé
Accorder un ukulele – prendre le temps de bien accorder son ukulélé

Dans le processus pour accorder un ukulele sans accordeur, vous devez nécessairement connaître le mode de fonctionnement de votre instrument. De plus, il est important de repérer chacune des cordes et de connaître la note associée à chacune d’entre elles. À cet effet la :

  • première corde, considérée comme la plus aiguë est associée à la note « La » (A) ;
  • deuxième corde, considérée comme la corde légèrement aiguë est associée à la note « Mi » (E) ;
  • troisième corde, considérée comme la corde grave est associée à la note « Do » (C) ;
  • quatrième corde est celle qui se situe au-dessus de toutes les autres lorsqu’on tient l’ukulélé en main. Elle est associée à la note Sol (G).

Par ailleurs, il existe plusieurs moyens pour accorder un ukulele sans accordeur. On distingue entre autres :

L’utilisation des logiciels dédiés à l’accordage

Cette méthode, basée sur les ordinateurs amène le musicien à installer certains packs de logiciels. Ces derniers à l’instar de MiniTuner permettent d’accorder les instruments de musique. En effet, pour les ordinateurs sous le système Windows, la plupart de ces logiciels sont gratuits et disponibles en téléchargement. Par contre, les ordinateurs Mac disposent d’un logiciel d’accordage gratuit fourni par défaut : il s’agit de GarageBand. Il n’y a donc pas la nécessité de procéder à un autre téléchargement.

Une fois dans l’interface de l’un ou l’autre des logiciels, il revient au musicien de suivre rigoureusement chacune des étapes demandées.

Malgré les excellents résultats de cette méthode, son utilisation dépendra de la disponibilité ou non des ordinateurs.

L’utilisation de concordances entre les cordes de l’ukulélé

Cette méthode est subdivisée en deux sous-méthodes. La première concerne l’accordage simple à la warrior et la seconde concerne l’accordage à la warrior avec la note musicale « La » comme référence.

Accordage simple à la warrior

Le principe de cette méthode est simple et se veut de créer une concordance entre les cordes. Ainsi, on prend la sonorité de la première corde comme référence. Ensuite, on procède à l’accordage du reste des cordes en fonction de la première. Les étapes suivantes sont indispensables dans la procédure :

  • Premièrement, on agit sur les mécaniques de la deuxième corde de manière à ce que la sonorité de la première corde jouée à vide soit la même que celle de la deuxième corde lorsqu’on joue cette dernière en ayant un doigt sur la cinquième case ;
  • Ensuite, on agit sur les mécaniques de la troisième corde de manière à ce que la sonorité de la deuxième corde jouée à vide soit la même que celle de la troisième corde lorsqu’on joue cette dernière en ayant un doigt sur la quatrième case ;
  • Et enfin, on agit sur les mécaniques de la quatrième corde de manière à ce que la sonorité de la première corde jouée à vide soit la même que celle de la quatrième corde lorsqu’on joue cette dernière en ayant les mains sur la deuxième case.

Accordage à la warrior avec la note musicale « La » comme référence

Le principe de cette méthode est quasiment le même que celui de la méthode précédente. La seule différence se situe au niveau de l’accordage de la première corde. En effet, celle-ci s’accorde sur la note « La ». Pour ce faire, vous pouvez utiliser la tonalité des téléphones comme référence.  Dès lors, vous agirez sur les mécaniques de la première corde de manière à ce que la tonalité qu’elle produit lorsqu’on la joue à vide soit le plus proche possible de la tonalité du téléphone. Après cette mise à niveau, vous devez suivre rigoureusement chacune des étapes de la méthode précédente. Il est important de rappeler que la première corde sert de référence donc vous devez éviter de modifier sa tonalité.

Le recours à l’oreille musicale

L’oreille est le moyen le plus naturel pour accorder son ukulélé. Cependant, seuls les professionnels de la musique sont capables de l’utiliser convenablement. Il faut retenir qu’il existe deux grands types d’accordages. Le premier concerne les ukulélés sopranos, concerts et ténors. La gamme de notes musicales utilisée est celle du Sol (G) – Do (C) – Mi (E) – La (A).

Le second type d’accordage concerne spécialement l’ukulélé baryton. La gamme des notes utilisée est le Ré (D) – Sol (D) – Si (B) – Mi (E).

Que vous utilisiez le premier ou le second type d’accordage, vous devez agir sur la tête de votre ukulélé. C’est au niveau des mécaniques que vous devez ajuster les tensions des cordes pour obtenir les notes souhaitées. Grâce à votre oreille musicale, vous pouvez retrouver aisément les notes et terminer le processus d’accordage de votre ukulélé.

L’accordage en ligne

La joie de jouer avec un ukulélé bien accordé
La joie de jouer avec un ukulélé bien accordé

Pour accorder un ukulele, vous pouvez également recourir à certaines plateformes web qui ont la fonction d’accordage. Généralement, ces sites internet disposent des systèmes d’accordage adaptés aux différentes catégories d’instruments de musique. Que vous décidiez d’accorder votre ukulélé soprano ou votre baryton, vous n’aurez qu’à suivre les instructions de la plateforme pour arriver à vos fins.

Par ailleurs, dans chaque système d’accordage, les sonorités correspondant aux notes musicales de chaque corde sont pré-enregistrées. Ainsi, durant le processus d’accordage, vous n’aurez qu’à écouter l’enregistrement dans un premier temps. Ensuite, vous allez tourner les mécaniques correspondantes afin de produire une sonorité analogue à l’enregistrement.

En outre, il arrive qu’on rencontre en ligne des accordeurs qui utilisent le microphone de votre matériel (ordinateur, smartphone, tablette…). Ces types d’accordeurs reconnaissent automatiquement les notes et sont faciles à utiliser. Pour ce faire, vous devez juste suivre quelques directives :

  • allez sur l’adresse de la plateforme « accordeur en ligne » ;
  • autorisez la plateforme à utiliser votre microphone ;
  • commencez l’accordage de votre instrument avec la corde spécifiée sur le site ;
  • lorsque la première corde est accordée, la plateforme émet une notification et vous pouvez passer à l’accordage de la seconde corde ;
  • répétez l’opération jusqu’au moment où toutes vos cordes sont accordées.

L’accordage au piano

Il n’est pas rare de voir certains musiciens accorder un ukulele à l’aide d’un piano. La procédure est simple et consiste à faire correspondre une certaine note du piano à l’une des cordes de votre instrument. En effet, au niveau du piano, on recherche le « Do » médian. Ensuite, on agit sur les mécaniques de la troisième corde de l’ukulélé de manière à faire correspondre sa tonalité à celle du piano. Dès lors, on agit sur les mécaniques de la  :

  • deuxième corde de manière à ce que la deuxième corde jouée à vide ait la même sonorité que la troisième corde pincée à la quatrième case ;
  • première corde de manière à ce que la première corde jouée à vide ait la même sonorité que la deuxième corde pincée à la cinquième case ;
  • quatrième corde de manière à ce que la quatrième corde pincée à la deuxième case ait la même sonorité que la première corde jouée à vide.

Accorder un ukulélé avec accordeur : quelques types d’accordeurs

Les accordeurs sont les moyens les plus simples et les plus efficaces pour accorder un ukulele. Il existe deux grandes catégories d’accordeurs à savoir :

Les accordeurs chromatiques à clip

Les accordeurs chromatiques sont de petits équipements capables de se fixer aisément sur l’extrémité de la manche de votre ukulélé. Ils sont équipés d’un capteur piézo permettant de mesurer la vibration sur le manche de l’instrument. De plus, les accordeurs chromatiques sont insensibles aux bruits d’ambiance. Cela leur permet de faire des accordages en tous lieux. Par ailleurs, le présent équipement reconnaît les notes de manière automatique et avec une grande précision. Cela constitue un avantage important pour ses utilisateurs. Ainsi, après plusieurs utilisations, vous ne pourrez plus vous en passer, car il est discret, fiable et efficace.

Les accordeurs électroniques à micro

Dans le processus d’accordage de l’ukulélé, l’accordeur électronique se pose aux côtés de l’instrument à accorder. Contrairement à l’accordeur chromatique, celui-ci capte en plus des tonalités des cordes, les bruits ambiants. Cela constitue un point faible de l’équipement qui a tendance à gêner le musicien durant l’accordage. Toutefois, l’accordeur électronique bénéficie d’une entrée jack. Cela peut s’avérer particulièrement efficace si votre instrument dispose d’une sortie jack. À ce moment, il vous sera possible d’utiliser votre accordeur de manière optimale.  

En somme, l’accordeur est un outil important que chaque musicien doit disposer à porter de main. Il représente l’assurance du musicien en ce sens qu’il lui permet d’avoir toutes les fois son instrument accordé. De plus, on recours fréquemment à l’accordeur lorsqu’on a des cordes neuves sur son instrument. Cependant, il peut arriver qu’on l’égare. À ce moment, le musicien peut recourir aux méthodes précédemment développées pour accorder son ukulele sans accordeur.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 1

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Laisser un commentaire

Fermer le menu