Comment bien choisir son médiator en tant que débutant ?

En tant que joueur de ukulélé, vous savez que vous avez le choix pour attaquer les cordes. Vous pouvez utiliser un plectre ou un mémédiatoru jouer tout simplement avec les doigts. Le choix de la dureté et de l’épaisseur du médiateur est essentiel. Nous allons donc voir comment choisir un médiator en fonction de votre niveau et de ce que vous avez tendance à vouloir jouer sur votre instrument de musique hawaïen préféré.

Qu’est ce qu’un médiator ?

Vous le connaissez la plupart du temps comme l’accessoire le plus souvent jeté dans la fosse pendant les concerts, encore plus que les baguettes de batterie. Un médiator est un petit bout de matière en triangle que l’on tient entre le pouce et l’index et qui permet de gratter et d’attaquer les cordes de son instrument. Pour rappel, un plectre, plectrum, pick ou un médiator désignent le même terme.

Autrefois, les picks étaient faits de pierre, de bois ou même d’une plume d’oiseau. Ces matériaux naturels étaient encore utilisés dans les années 1800 jusqu’à ce qu’on trouve une source de plectre de qualité bien supérieure : les écailles de tortue de mer. Pendant des décennies, ce matériau très prisé a été le choix préféré pour sa flexibilité, sa sensation et sa tonalité. C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a une tortue sur les célèbre médiator de Jim Dunlop “Tortex”. Puis, au début des années 1900, le celluloïd a été développé (la toute première matière plastique) et est devenu très populaire, remplaçant petit à petit les écailles de tortues, et devenant l’accessoire au prix le plus bas du guitariste (environ 50 centimes l’unité en moyenne).

Vous pouvez choisir votre médiator dans la gamme des Jim Dunlop standar Tortex.

Sa forme et sa taille

Généralement, il est de forme triangulaire. Sa taille varie afin d’avoir une meilleure prise en main. Les médiateurs des bassistes sont par exemple très grands. Ceux des guitaristes sont légèrement plus petits. Ils peuvent être incurvés ou creusés à l’intérieur afin de permettre aux doigts de ne pas déraper. Certains médiators ont une matière qui accroche plus comme le gripmédiatorsxiste des médiators de toutes tailles et de toutes formes. Vous pouvez même fabriquer vos médiators vous-même en découpant par exemple une carte bancaire à l’aide de cet outil pour créer des médiators.

La matière du médiator

Généralement, le médiator est en plastique. Il permet alors une meilleure souplesse mais s’use très facilement. C’est aussi la matière la plus abordable. Compter entre 0,50 € et un euro pour un médiator.

Des plectriers et artisans du médiator travaillent d’autres matières comme par exemple le bois, le métal, l’os ou le diamant. Ces différentes matières plus onéreuses, permettent de donner une autre sonorité à votre son. De plus, les médiators qui sont réalisés dans une matière robuste s’useront moins vite mais seront plus lourd.

De nombreux médiators sont revêtus d’une matière pour permettre une meilleure adhérence et éviter la transpiration comme la fameuse peau de pêche.

Certains guitaristes comme Brian May de Queen ou Billy Gibbons de ZZ Top sont même connus pour utiliser respectivement une pièce de six pence un peso.

Son épaisseur

Son épaisseur varie entre 0,1 mm et 2 mm. Entre 0,1 mm et 0,4 on parlera de médiators souples. Entre 0,4 et 0,8 ce seront des médiums. Les autres seront considérés comme des médiators durs est très épais. Plus le médiator est souple et plus vous arriverait facilement à gratter les cordes en débutant. Dans les enregistrements studio, les musiciens professionnels utilisent par exemple des médiators souples pour jouer des accords et des rythmiques. Ils utiliseront des médiators plus durs pour jouer les solos. En effet, plus le plectre est épais et plus le son ressortira.

[product id=”41331″]

Quel est le meilleur médiator à choisir pour débuter ? Épaisseur medium ou heavy ? En bois ou en corne ?

Les conseils que je vais vous donner peuvent s’appliquer parfaitement aux guitaristes, aux bassistes et aux joueurs de ukulélé. En réalité, il n’y a pas forcément de meilleur médiator à choisir pour jouer les cordes de son instrument. En effet, tout dépend des sensations que vous avez et de vos préférences. Par exemple, je joue avec un médiator extrêmement dur et j’alterne de temps à autre avec un plectre très souple. En effet, ils permettent d’avoir des sonorités différentes, et peut se révéler plus adapté à un style en particulier (rock, métal, jazz…).

En tant que débutant, il est évident qu’un médiator souple vous donnera la sensation de jouer plus facilement. Je vous invite à sincèrement à acheter une dizaine de médiators différents lorsque vous achetez votre instrument. Sélectionnez des tailles et des duretés différentes. Vous pourrez ainsi tester ses différents médiators et vous vous rendrez compte que certains vous plairont plus que d’autres. Ce n’est pas du tout un mal de jouer tout le temps sur un médiator souple où tout le temps soit médiator très dur par la suite. Les goûts et les couleurs ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Alors essayez un maximum de médiators et faites vous plaisir ! Vous saurez instinctivement ceux qui vous conviennent et ceux qui ne vous conviendront pas.

Gardez simplement en tête le fait qu’un médiator souple permettra de jouer des rythmiques avec moins de présence et que les médiators durs vous permettront de faire ressortir vos solos. Le reste est une question de feeling !

Choisir un médiator pour jouer sur un ukulélé : les précautions à prendre

Comme pour la guitare classique pour choisir un médiator : privilégiez des médiators type “dunlop felt pick” (en feutre) pour cordes en nylon

Comme la guitare acoustique dites “classique”, le ukulélé fonctionne avec des cordes en nylon assez souples, et donc plus fragiles aux attaques de médiator métallique ou très épais. Mais c’est surtout le son qui sera affecté. Pour avoir un son doux au médiator comme ces deux instruments propose habituellement avec le jeu aux doigts, il faudra privilégier les “felt pick”, fabriqués en feutre.

Ne pas négliger le jeu aux doigts pour autant

Je vous le répète à chaque instant dans mes cours mais c’est un détail très important : apprenez à jouer aux doigts et au médiator ! Ces deux techniques pour attaquer jouer les cordes sont complémentaires. Sinon, un jour, vous arriverez devant un morceau qui vous fait rêver et que vous voulez jouer, et vous serez bloqué parce que vous n’avez pas travaillé l’une des deux techniques. Et on le rappelle, le médiator se perd très facilement, alors vous arriverez toujours à jouer quelque chose même si vous n’en retrouvez pas !

C'est une repésentation graphique sous forme de camembert de où un joeur de ukulele a pu perdre son médiator

Attention en utilisant un médiator qui n’est pas en plastique sur un ukulélé. En effet, les cordes du ukulélé qui sont en nylon sont très fragiles peuvent très rapidement se détériorer si vous jouez avec un médiator en métal. Privilégiez ceux en feutre, le son produit sera plus doux. Par ailleurs, n’ayez pas peur d’attaquer les cordes. Il est très rare d’abîmer le corps de son instrument avec la pointe du médiator. Sinon, vous pouvez acheter une protection à poser sur le ukulélé, on nomme cela un “bodyguard“.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Laisser un commentaire

Fermer le menu