Anatomie et structure des partie d’un ukulélé

Un ukulélé est un instrument proche de la guitare au niveau de sa structure. Il comporte différentes parties comme la tête, le manche et le corps. Je vais vous détailler toute l’anatomie de cette petite guitare qu’est le ukulélé en un clin d’oeil !

Les trois grandes parties du ukulélé

Le ukulélé est composé de trois parties distinctes comme la guitare ! Petite anecdote, le ukulélé se prononce “youkoulélé”.

Le corps

C’est grâce à lui que le son des cordes est amplifié. Grâce à la résonance acoustique que lui procure son corps creux.

  • On y trouve un trou qui peut être orné d’une rosace.
  • D’un chevalet, petit bout de bois qui va permettre de fixer les cordes. Il contient un sillet permettant de guider les cordes
  • Optionnellement une plaque de protection ou “pickguard” qui permet de protéger le corps du ukulélé quand vous attaquez les cordes. On a tendance à le retrouver sur les guitares, mais c’est possible d’en trouver pour les ukulélé !
  • La face de votre ukulélé est nommé la table d’harmonie.
  • Les formes creusées, réalisées pour accueillir plus facilement votre jambe ou votre corps sont les éclisses.
  • Tout l’ensemble du corps est nommé la caisse. La caisse elle même contient des barrages à l’intérieur pour améliorer la diffusion et la répercussion du son.
  • Un pré-amplificateur et une entrée jack sont présents si votre ukulélé est un ukulélé électro-acoustique !
  • Très rare, mais vous pouvez y trouver aussi des attaches pour la sangle.

Passons ensuite au manche du ukulélé qui est fixé de différentes manières sur le corps de votre instrument.

Le manche

Le manche est fixé sur le corps d’un ukulélé par 3 manières, il peut être :

  • Collé : une colle vient alors se mettre entre le corps est le manche. C’est la solution la plus commune pour les ukulélés !
  • Fait d’une pièce : votre instrument est taillé dans une seule pièce en bois. C’est un cas très rare !
  • Vissé : des visses viennent lier le manche au corps. C’est la solution la plus courante pour les guitares.

Le nombre de cases et la taille d’un manche de ukulélé fait en moyenne 17 cases. Les repères sont placés sur la 5ème, 7ème et 10ème case. La 7ème case est marquée par deux points et ne représente pas l’octave contrairement au manche d’une guitare.

Ce manche est fixé dans le corps et est composé des éléments suivants :

  • Un talon, entre la jonction du corps et du manche.
  • Une touche qui vient se mettre par dessus le manche, là où vous allez poser les doigts. C’est plutôt rare pour les ukulélés, c’est le cas pour énormément de guitares.
  • Des incrustations qui servent de marqueur de position. Il peut y avoir des points comme d’autres symboles. L’important est d’avoir un repère, notamment pour la 5ème case !
  • Les frettes ou “frets” qui sont des barres métalliques qui vont délimiter les cases du manche de votre ukulélé.
  • Enfin, la jonction entre la tête et le manche est marquée par un sillet qui permet de guider plus facilement les cordes jusqu’aux clés d’accordage. Il peut être en plastique, en bois ou même en os !

Nous en avons terminé avec le manche, passons maintenant à la tête !

La tête du ukulélé

La tête comporte les éléments suivants :

  • Les mécaniques ou clés d’accordage qui vont permettre d’accueillir les cordes et de les détendre ou détendre.
  • La marque du ukulélé qui est marquée sur la tête.
  • On peut retrouver à l’arrière de la tête le numéro de série, sauf si ce dernier est marqué à l’intérieur du corps de la guitare.

Cette partie est bien plus légère en terme de mots et définitions 🙂

Ce qui peut être modifié sur un ukulélé

Bien entendu, votre ukulélé reste évolutif. Peu de gens modifient le ukulélé hormis en changeant les cordes. Vous pouvez par exemple :

  • Vernir votre ukulélé en utilisant une peinture adaptée et lui changer sa couleur.
  • Ajouter une plaque de protection.
  • Refaire toutes les frets si elles sont trop usées.
  • Changer le sillet pour un autre.
  • Ajouter des attaches pour une sangle.
  • Rajouter un pré-ampli et une entrée jack pour en faire un ukulélé électro-acoustique.
  • Changer les cordes bien entendu.

Rien ne vous empêche aussi de le customer avec des stickers etc. Pour autant, rien ne vaut la simplicité et la beauté du bois à mes yeux ! Si vous voulez apprendre à maîtriser votre ukulélé, rejoignez nos cours ! Laissez en commentaire un lien vers le plus beau ukulélé que vous avez vu 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu