Tous les accords de ukulélé en PDF

download ukulele chords chart now !

major and minor chords in a ukulele chart with diagrams

Que contient ce livre PDF d’accords de ukulélé ?

Dans ce document gratuit en PDF résumant tous les accords de ukulélé, vous retrouverez :

  • Les accords majeurs.
  • Les accords mineurs.
  • Les accords septièmes avec les formes majeures et mineures.
  • Les accords suspendus.
  • Les accords diminués et augmentés.

Ce document est entièrement gratuit. Je vous invite à le partager à vos amis et à l’imprimer en cas de besoin d’un support papier. J’ai commencé par mettre les accords majeurs et mineurs au début car ces derniers sont les plus utilisés.

Par ailleurs, le guide évolue de façon croissante, des accords les plus utilisés et communs vers ceux qui sont les moins utilisés. Si vous cherchez à savoir comment jouer ces accords et comment est formé un accord, je vous invite à lire le cours ci-dessous. Pour les pratiquer, je vous invite à travailler avec notre superbe méthode de ukulélé en ligne.

La composition d’un accord

Qu’est ce qu’un accord de ukulélé

Un accord consiste à jouer plusieurs notes en même temps, c’est à dire, d’attaquer plusieurs cordes d’un coup. La théorie veut qu’un accord soit composé de plus ou moins trois notes et non deux. Pour autant, on peut aussi parler d’accord de deux notes afin de vulgariser la théorie. C’est une appellation très courante qui ne choquera que les plus grands puristes de musique. Si l’accord est constitué de deux notes, on dira qu’il est incomplet. C’est le cas notamment pour les fameux accords de puissance ou « power chords » qu’on utilise en guitare ou en ukulélé.

Théorie sur les accords de ukulélé

Les notes d’un accord sont séparées par des tons et demi-tons. On parlera là d’intervalles entre toutes ces notes. Plus précisément, les distances séparant chaque note de musique dans un accord sont des intervalles harmoniques. À l’inverse, les intervalles qui séparent des notes dans un solo (donc des notes jouées successivement) sont des intervalles mélodiques. Ainsi, la distance entre les notes qui composent l’accord vont permettre de déterminer sa forme, c’est à dire s’il est majeur, mineur, 7ème ou autre. Pour rappel, le ukulélé a un manche divisé en demi-ton. Si vous passez d’une case à une case voisine, vous montez ou descendez ainsi d’un demi-ton.

Les degrés et intervalles

Afin de repérer plus facilement la distance entre toutes ces notes, nous allons les nommer en leur apportant un nom. Ce nom détermine le rôle qu’elles ont au sein de l’accord :

Nom Écart
La fondamentale. C’est la note la plus grave. Elle est la base sur laquelle l’accord va être construit. C’est elle qui va donner le nom de la note de l’accord.  0 ton
La seconde. fondamentale + 1 ton
La tierce mineure, qui déterminera le caractère mineur d’un accord. fondamentale + 1,5 tons
La tierce majeure, qui définira si l’accord est majeur fondamentale + 2 tons
La quarte. fondamentale + 2,5 tons
La quinte diminuée. fondamentale + 3 tons
La quinte. fondamentale + 3,5 tons
La quinte augmentée. fondamentale + 4 tons
La sixte. fondamentale + 4,5 tons
La septième mineure. fondamentale + 5 tons
La septième majeure. fondamentale + 5,5 tons
L’octave, portant le même nom que la fondamentale mais étant plus aiguë. fondamentale + 6 tons

 

Cette partie peut vous sembler obscure. Rassurez-vous, tout va être parfaitement plus limpide avec les exemples, notamment sur la structures des accords majeurs et mineurs.

La structure de chaque accords

Chaque accord va être composé d’une fondamentale. Vous entendrez aussi parler de tonique à la place de fondamentale. Ces noms ont le même rôle, mais on préfère utiliser le mot « fondamentale » dans un accord, et « tonique » pour une gamme. Ensuite, l’accord sera composé d’autres notes qui pourront êtres une seconde, une quarte, une tierce mineure ou majeure par exemple. La structure restera toujours la même pour les différents accords. Il suffira d’appliquer cette structure ou ce schéma pour trouver la composition d’un accord.

Les accords mineurs

Ils ont une sonorité triste. Ils sont composé de 3 notes au minimum et de leurs octaves. Vous trouverez dans un accord mineur :

  1. La fondamentale.
  2. Une tierce mineure.
  3. Une quinte.

Vous souvenez-vous des écarts des notes sur le manche ou entre les notes ? Je vous invite à lire ce cours sur les écarts de tons entre les notes en musique avec ses exceptions. Prenons maintenant un exemple pour la structure des accords mineurs notamment avec l’accord de Do.

  1. La fondamentale est donc Do, je vais ensuite chercher une tierce mineure. Je sais que la tierce mineure est écartée à +1,5 tons de la fondamentale selon le tableau précédent.
  2. Je calcule les écarts, « Do -> Do# = 0,5 ton, Do# -> Ré = 0,5 ton, Ré -> Ré# = 1,5 tons ». Ainsi la tierce est Ré# !
  3. Je fais la même chose avec la quinte. Je sais qu’une quinte est écartée de 3,5 tons par rapport à sa fondamentale. Je tombe ainsi sur le Sol !

L’accord mineur de Do est donc composé d’un Do grave, d’un Ré# et d’un Sol ! Vous pourrez retrouver des doublons de ces notes qui seront des octaves au sein même de l’accord afin de rendre le son de cet accord bien plus riche.

Voici la composition de tous les accords mineurs de ukulélé. Vous remarquerez qu’on rajoute un « m » pour donner le caractère mineur de l’accord :

Nom de l’accord Notes présentes
Do m Do/Mib/Sol
Do# m Do#/Mi/Sol#
Ré m Ré/Fa/La
Ré# m Réb/Fa#/Lab
Mi m Mi/Sol/Si
Fa m Fa/Lab/Do
Fa# m Fa#/La/Do#
Sol m Sol/Sib/Ré
Sol# m Sol#/Si/Ré#
La m La/Do/Mi
La# m La#/Do#/Fa
Si m Si/Ré/Fa#

Des accords mineurs de ukulélé avec le diagramme, donc le Bm et le Gm.
Les accords mineurs sont à savoir par coeur !

Les accords majeurs

Les accords majeurs ont une sonorité joyeuse. La différence par rapport aux accords mineurs ? Nous allons simplement augmenter la tierce d’un demi-ton, passant ainsi d’une tierce mineure vers une tierce majeure. Magique n’est-ce pas ? Voici la composition d’un accord de Do majeur :

  1. Do en fondamentale, vu que c’est le nom de l’accord !
  2. On cherche la tierce majeure en rajoutant donc deux tons au lieu d’un ton et demi. On obtient ainsi le Mi !
  3. On cherche ensuite la quinte qui reste la même que l’accord mineur et c’est le Sol.

L’accord de Do majeur est donc composé d’un Do, d’un Mi et d’un Sol. Si d’autres notes se rajoutent, ce seront forcément des octaves. Je vous propose maintenant ce tableau des accords mineurs de ukulélé. On remarque qu’un accord majeur en musique est noté très simplement avec uniquement le nom de sa fondamentale.

Nom de l’accord Notes présentes
Do Do/Mi/Sol
Do# Do#/Fa/Sol#
Ré/Fa#/La
Ré# Réb/Sol/Lab
Mi Mi/Sol#/Si
Fa Fa/La/Do
Fa# Fa#/La#/Do#
Sol Sol/Si/Ré
Sol# Sol#/Do/Ré#
La La/Do#/Mi
La# La#/Ré/Fa
Si Si/Ré#/Fa#
Trois accords majeurs de ukulélé dont le D sous la forme d'un diagramme
Les accords majeurs sont les plus communs à apprendre !

Les accords 7èmes

Les accords majeurs et mineurs étaient un excellent échauffement. Nous allons maintenant rentrer dans une autre dimension. Celle des accords septièmes qui peuvent être aussi mineurs ou majeurs ! Je m’explique : l’accord septième n’est plus composé d’uniquement 3 sons, mais bien par 4 notes ! Cela donne plus de possibilité d’écarts. La 4ème note permettra de définir le caractère septième de l’accord, tandis que les tierces et septièmes mineures ou majeures permettront de définir si l’accord est mineur ou majeur. Tout est logique dans la construction d’un accord. Ici, c’est un parfait empilement de tierces. On apprécie notamment ces accords pour jouer du blues !

L’accord de septième majeure

Il est composé d’une fondamentale, une tierce majeure, une quinte juste et une septième majeure. On le représente avec la notation suivante : M7. Toutes les intervalles qui peuvent être majeures sont majeures.

L’accord de septième mineure

Il est composé d’une fondamentale, une tierce mineure, une quinte juste et une septième mineure. On le représente avec la notation suivante : m7. Toutes les intervalles qui peuvent êtres mineures sont mineures.

L’accord de septième dominante

Il est composé d’une fondamentale, une tierce majeure, une quinte juste et une septième mineure. On le représente avec la notation suivante : 7. Cette fois ci, c’est la tierce qui est majeure et la septième qui est mineure !

L’accord de septième demi-diminuée

Il est composé d’une fondamentale, une tierce mineure, une quinte diminuée et une septième mineure. On le représente avec la notation suivante : -7(b5). Pour le coup, c’est la quinte qui va perdre un demi-ton en passant de la quinte juste à la quinte diminuée.

Des accords majeurs et mineur septièmes à apprendre au ukulélé
Quelques accords septièmes majeurs et mineurs à jouer !

Les accords suspendus

Il existe deux formes d’un accord suspendu, noté « sus ». Il peut-être un accord sus4 ou sus2 et ce, grâce à une explication parfaitement logique. Vous vous souvenez de la fameuse triade fondamentale plus tierce plus quinte qui forme un accord très simplement ? Nous allons un peu la modifier pour obtenir nos fameux accords suspendus. On va remplacer la tierce par une quarte juste ou par une seconde. Il n’y a donc plus de tierce dans l’accord, ce qui lui faire perdre sa signature mineure ou majeure.

  • La quarte juste est placée deux tons et demi au dessus de la fondamentale. L’accord sera noté sus4.
  • La seconde est positionnée un ton au dessus de la fondamentale. Le mot seconde fait penser au « 2 ». Ainsi, cet accord sera un sus2.

Rappelez-vous : la construction d’un accord en musique n’est rien d’autre que des mathématiques. Tout est purement logique. Il faut surtout que vous sachiez bien compter les intervalles entre chaque notes et le tour est joué !

Le Do suspendu 2, noté Do sus2 est composé des notes Do Ré et Sol. Le Do suspendu 4, noté Do sus4 contient les notes Do Mi et Sol.

Les accords diminués

Nous avons joué avec les tierces en les diminuant ou en les augmentant. Nous n’avons pas joué avec les quintes qui peuvent être justes, diminuées ou augmentées. Ainsi, c’est tout le travail que nous allons appliquer pour réussir à créer les accords diminués. Prenons par exemple notre fameuse triade composée d’une fondamentale, une tierce mineure et d’une quinte. Si on remplace cette quinte par une quinte diminuée ou quinte bémol, on obtient un accord diminué ! Remarquez bien qu’on utilise une tierce mineure afin de donner une sonorité plus triste à cet accord diminué.

Exemple sur le do diminué : Do/Mib/Solb. Il est noté Dodim ou même Do5-

Les accords augmentés

Vous l’aurez deviné, nous allons travailler sur la quinte. Une quinte juste permet d’obtenir un accord parfait. Si on rajoute un demi-ton supplémentaire à la quinte, nous obtiendrons une quinte augmentée ! Dans ce cas, la composition d’une fondamentale, une tierce majeure et d’une quinte augmentée ou dièse vous permettra d’obtenir l’accord augmenté. On modifie là aussi la tierce dans le but d’obtenir une sonorité plus intéressante.

Exemple sur le do augmenté : Do/Mi/Sol#. Il est noté Dodim ou même Do5-

Ci-dessous, un exemple de cours sur la construction des accords que j’ai vraiment aimé !

Quelques accords augmentés et diminués à jouer au ukulélé.
Des accords augmentés et diminués pour votre ukulélé.