8 secrets pour travailler et progresser rapidement au ukulélé

Progresser au ukulélé n’est des fois pas une mince affaire. Voici 10 secrets et astuces qui vous feront gagner énormément de temps et vous éviteront de faire des erreurs ! Mettez en pratique ces conseils pour progresser facilement et rapidement au travers de notre méthode de ukulélé 🙂

Jouez lentement au début pour progresser rapidement

On a tendance à vouloir jouer trop vite et obtenir des résultats tout de suite. Au début, on arrive à progresser très rapidement car les enchaînements des accords et des mélodies sont simples. Puis un jour, on se heurte un exercice bien plus complexe qui demande de mélanger plusieurs techniques et rythmes. Et là, c’est le drame ! Vous vous heurtez à un véritable mur. Heureusement, il y a une solution toute simple : jouer lentement. C’est à dire, jouer à un tempo, à une vitesse inférieure à la version originale d’un morceau ou d’un exercice et augmentez progressivement. C’est un paradoxe assez intéressant, plus vous jouez lentement et augmentez progressivement de vitesse, et plus vous apprendrez vite à jouer du ukulélé. Les résultats sont assurés avec ce type de mode de travail. Si un morceau vous pose problème, travaillez le lentement. Une fois que vous êtes à l’aise, augmentez un peu à chaque fois ! C’est assurément le meilleur de tous les conseils qu’on m’a donné dans ma carrière de musicien et je vous assure que vous devez faire de même 🙂

Analysez les morceaux pour optimiser le placement des doigts

Je vois bien trop souvent des guitaristes ou joueurs de ukulélé qui s’épuisent dans des déplacement incessant de la main gauche. Saviez-vous que vous pouvez retrouver les mêmes notes du ukulélé à différents endroits sur le manche ? Lors des changement d’accord, il est tout à fait possible de garder le placement de certains de vos doigts en tant que doigts pilier ou pivot. Ainsi, vous économisez en déplacement et gagnez en endurance sur tout un morceau. Votre déplacement est plus réfléchi et vous permet d’éviter des erreurs et de jouer même bien plus facilement votre morceau ! C’est aussi un secret intéressant pour gagner énormément de vitesse quand vous jouez des solos de ukulélé.

Jouez régulièrement, un peu chaque jour

Jouer énormément durant le week-end et faire un break pendant la semaine n’est pas la bonne solution. En effet, il vaut mieux jouer assidûment pendant vingt minutes chaque jour, plutôt que plusieurs heures le week-end et en pas jouer durant la semaine. En musique, c’est la régularité qui paye. Votre corps doit comprendre et s’adapter au fait que vous allez devoir déplacer vos doigts sur cet étrange petit bout de bois qu’est le ukulélé, et ce, en rythme ! Le ukulélé a l’avantage d’être une guitare de voyage à quatre cordes, qui peut s’emmener n’importe où. Vous n’avez donc pas d’excuse de dire que vous êtes en déplacement et que vous ne pouvez pas apprendre votre ukulélé !

Suivez une bonne méthode pour éviter les erreurs

Trop souvent, les cours de ukulélé sur youtube sont blindés d’erreurs et je me bas contre ça. On peut y retrouver de merveilleux professeurs, mais aussi d’autres qui vous donneront des conseils erronés. Le plus difficile ? C’est de tomber sur la bonne vidéo et vous allez perdre énormément de temps à chercher un cours. Qui n’a jamais cherché des cours de ukulélé sur internet en se disant  » Ce soir, je vais jouer deux heures ! » et au final, vous avez passé une heure trente à chercher et vous jouez ainsi que trente minutes… Alors prenez le soin de trouver une bonne méthode. Nous avons réalisé la méthode ultime pour vous permettre d’apprendre le ukulélé sans erreurs. Je vous laisse le lien de notre méthode ici, qui a été faite avec beaucoup d’expertise et de passion. Vous pouvez aussi bien entendu apprendre avec un professeur particulier de ukulélé, ou regarder les livres qui vous permettent d’apprendre à jouer du ukulélé. La porte reste ouverte à différentes solutions, tant qu’elles vous permettent de travailler dans de bonnes conditions 🙂

Croyez en vous et n’écoutez pas les « trop » les autres

Si vous avez entendu de la part de vos proches ou amis que le ukulélé n’est pas fait pour vous, ne les écoutez pas. Ce que je vais vous dire est un peu émotionnel, mais écoutez votre coeur. Seule votre passion vous permettra d’aller loin et d’atteindre vos objectifs. Il faut être sincèrement passionné pour être musicien et il n’y a que vous qui pouvez le déterminer. Alors, n’écoutez pas ceux qui essaient de vous mettre des battons dans les roues ! Je suis arrivé à atteindre un niveau professionnel de ukulélé. Pourquoi pas vous aussi ? J’ai démarré comment vous en tant que parfait débutant. Vous pouvez aussi arriver à ce niveau ou atteindre vos objectifs, progresser et jour vos morceaux préférés. Sauf que vous, vous avez une super méthode de ukulélé qui vous permettra d’éviter toutes les erreurs qui m’ont fait perdre du temps dans mon apprentissage, vous êtes chanceux ! 🙂

N’apprenez pas tout par coeur

Devez-vous apprendre certaines choses par coeur au ukulélé ? Oui, par exemple le nom de votre accordage, le nom des notes, savoir comment déterminer le placement de vos doigts sur le manche, la durée des notes et des différentes techniques. Ensuite, ne vous cassez pas la tête à tenter de mémoriser toutes les mélodies et morceaux car cela viendra naturellement ! En plus, ne pas mémoriser en forçant vous permet d’améliorer grandement la lecture de votre tablature. Une mélodie que vous aimez restera ancrée en vous. Vos doigts ont une mémoire musculaire qui vous aidera à mémoriser automatiquement les placements, le rythme et les sonorités. Servez-vous en ! Pour cela, reprenez le tout premier conseil de ce cours de ukulélé et jouez lentement, cela vous permettra de gagner énormément de temps.

Vérifiez si votre ukulélé est adapté

Un élément primordiale est de vérifier si votre ukulélé convient à votre taille et à votre façon de jouer. Un ukulélé acheté en grande surface est un jouet, tout au plus un instrument qui vous permettra de jouer vos premiers accords. Les cordes et la lutherie ne sont pas forcément adaptés pour résister dans le temps et optimisés pour votre confort. Les cordes elle-mêmes peuvent être de piètre qualité et influencer votre confort et façon de jouer. Si vous trouvez votre ukulélé trop petit, vous serez ravis d’apprendre qu’il existe différents tailles de ukulélé. J’ai personnellement pris un ukulélé légèrement plus grand que le ukulélé soprano qui est la taille de base. Si le doute vous envahit, allez dans un magasin de musique et testez des ukulélés de meilleure qualité. Si vous arrivez à mieux jouer, c’est que votre instrument pose problème et il est temps de changer pour un ukulélé à un prix et une qualité supérieure.

Fixez vous des objectifs atteignables

On a tendance de vouloir devenir le roi du monde dès qu’on maîtrise ses premières notes et c’est très bien ! Ne soyez juste pas trop dur avec vous. Fixez vous des objectifs simples et atteignables. Par exemple, terminer votre première leçon aujourd’hui, mémoriser tous les accords mineurs, réussir à jouer des croches à tempo 120 ou réussir le refrain d’un morceau que vous aimez. Dans ce cas, vous progresserez bien plus vite car vous savez que vous pouvez réussir très facilement à atteindre ces objectifs ! Allez, au travail !

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu